#CAC40 : Salaire des patrons à la hausse

primaire socialiste
Primaire socialiste, l’abracadabra de Terra Nova
29/04/2015
Emploi Sapin
#Sondage : Etes vous prêt à travailler MOINS ?
29/04/2015

#CAC40 : Salaire des patrons à la hausse

CAC40

Il parait que les salaires élevés de certains dirigeants d’entreprise trouvent leur justification dans le fait que leurs compétences doivent être mises au service de l’économie nationale. Ces compétences étant des marchandises comme les autres, des salaires trop peu élevés provoqueraient une fuite de nos cerveaux et capitaines d’industrie vers des contrées plus prodigues.

Salaires patrons

Pour la majorité d’entre nous, la loi de l’offre et de la demande fonctionne exactement de la même façon mais en sens inverse. Comme nous sommes beaucoup trop nombreux pour le nombre de places disponibles (5 millions de chômeurs contre 600.000 postes non pourvus), les salaires tendent vers zéro, ou plutôt vers le minimum qu’est le SMIC (exception faite des professions où le SMIC n’est pas complètement en vigueur, comme chez les chauffeurs routiers, qui travaillent pour la gloire, comme chacun sait, mais également pour faire la fortune de Norbert Dentressangle qui vient de revendre sa boutique aux américains pour plus de 3 milliards d’euros).

Bien sûr, ces considérations égalitaristes sont également utopistes et, comme on l’entend souvent, “comparaison n’est pas raison“. S’émouvoir de l’augmentation de salaire de 167% de Carlos Ghosn alors que les salaires des ouvriers de Renault sont gelés du fait d’un accord d’entreprise, relève d’un angélisme primaire. Grâce à ses talents de stratège, grâce à sa vision, Renault voit ses ventes augmenter et l’emploi est maintenu en France, du moins en partie. Cela justifie cette injustice.

Mais l’emploi n’est pas qu’une statistique. Les 15 ou 17.000 chômeurs supplémentaires qui viennent d’être dénombrés, ce sont des vivants auxquels il vient d’être dit qu’ils n’étaient plus utiles et que l’on pouvait se passer d’eux.

Ces gens inutiles sont de plus en plus nombreux, et représentent un coût pour la communauté toute entière, un coup que les entreprises ne souhaitent plus financer. Pire, les manœuvres du MEDEF consistant à “sécuriser le CDI” vont officialiser le fait que l’emploi, l’humain, est la variable d’ajustement par excellence des entreprises. Le choix est clairement celui de la protection des intérêts des entreprises, et de leurs actionnaires, contre celui de la communauté humaine qui est réduite au statut de main d’oeuvre utile – ou pas – et, bien sûr, de débiteur universel de ce qui est gagné par d’autre.

Le coût du chômage en France c’est, chaque année, plus de 100 milliards d’euros versés en indemnités, en allocations, et toute autre forme de prise en charge permettant de maintenir, tant bien que mal, les humains touchés par ce fléau dans un rôle utile de consommateur.

Voilà les limites de la logique capitaliste : elle a besoin de consommateurs, pas forcément de travailleurs. Mis à part au sein de l’OVNI Gravity Payments, les enseignements de Ford font partie du passé.


Wake up.

Lovegiver

Commenter directement depuis Facebook

Lovegiver
Lovegiver
Je tente de décrypter l'actualité en croisant différentes sources d'informations dont je fournis systématiquement les liens. Je livre également mes réflexions sur la compréhension que j'ai des événements dans l'espoir de susciter un échange avec les lecteurs. On me reproche à l'occasion de faire des articles trop longs, mais je m'efforce surtout d'être clair. Je suis ouvert à la critique si celle-ci est constructive et permet de progresser.

Nous apprécions vos commentaires.

avatar
  Subscribe  
Notify of

Coup de pouce

Merci d'avance de partager ce post sur votre réseau social favori.

#CAC40 : Salaire des patrons à la hausse

Le salaire des patrons du CAC40 repart à la hausse. Dans le contexte actuel, je donne 100 balles à celui qui est capable de le justifier.
Skip to toolbar