Un cœur qui bat

Ukraine, une partition bien jouée
25/02/2014
Cat Bond
My name is Bond. Cat Bonds.
27/02/2014

Un cœur qui bat

Réparer les vivants

Réparer les vivants, par Maylis de Kerangal

Réparer les vivants

Par Maylis de Kerangal

Il y avait eu il y a quelques années « Naissance d’un pont », prix Médicis 2010 et déjà un bijou !!!

Cette année je vous propose de découvrir, ou redécouvrir, Maylis de Kerangal, une auteure qui a un style  puissant.

Le sujet de ce livre est tragique : la mort d’un adolescent et la question douloureuse du don d’organes.

Un jeune surfeur accompagne des amis faire une session dans la Manche en hiver, la nuit.

Quand ils reviennent au Havre au petit matin, ils ont un terrible accident de la route.

En état de mort cérébrale et placé en coma artificiel,  se pose pour les parents du jeune Simon qui arrive à l’hôpital, la question du don de ses organes.

Dans un style haletant, Maylis de Kerangal écrit comme les battements d’un cœur.

Et si dans son titre précédent, nous étions au cœur d’un chantier, on est ici fasciné et happé par la précision extrême du récit médical, bioéthique et philosophique.

Le récit est ponctué par de portraits vrais et sincères : médecins, famille, infirmiers, surtout celui chargé d’accompagner la famille et de la pousser à prendre la bonne décision.

Magistral ! 3 heures de pur bonheur … Ce n’est pas sans raison que cette écrivaine vient de rentrer au comité de lecture des éditions Gallimard

Maylis de Kerangal

Maylis de Kerangal

Commenter directement depuis Facebook

Nous apprécions vos commentaires.

avatar
  Subscribe  
Notify of

Coup de pouce

Merci d'avance de partager ce post sur votre réseau social favori.

Un cœur qui bat

Dans un style haletant, Maylis de Kerangal écrit comme les battements d’un cœur
Skip to toolbar