Plan à 3 pour les départementales 2015

50 nuances de Disney
10/03/2015
Réseau en carafe
13/03/2015

Plan à 3 pour les départementales 2015

Pour les plans à 3, les films X nous ont habitués à la double pen’.
Dans la vraie vie, un se fait mettre et le dernier mate.

Les élections départementales qui auront lieu fin mars (on ne dit plus “cantonales” depuis que les départements étaient sensés disparaître) nous promettent du cru, du cru, du cru. De programme, point. Pas de sentiments, pas de romance, un scénario cousu de fil blanc qui privilégie les actes au dépens de la pensée et des mots.

Départementales 2015 : présentations des porn-stars

Départementales 2015 : plan à 3Les acteurs sont des hardeurs connus : PS, UMP, FN. Le truc over exciting, c’est que les rôles n’ont pas encore été distribués. On attendait des débats, on n’aura que des ébats. Le fond supplanté par les fondements, voilà ce qu’est devenue la politique en France and all over the world.

Nicolas Sarkozy a clairement exprimé son souhait de ne plus se faire mettre. Comme il a du mal a avaler (la défaite), il montre les dents et parle de ses confrères hardeurs (et consœurs hardeuses) avec un certain dédain en les nommant “FNPS“. Il raconte à tout le monde que voter pour le FN, c’est comme voter pour le PS. En général, il sait s’y prendre pour embobiner les gens. Sa devise : “plus c’est gros, mieux ça passe“. Sauf que là, c’est vrai : si les gens de droite vote FN au premier tour, il y aura un front républicain au second qui éliminera le FN et le PS remportera le cocotier. D’un autre côté, Nicolas ne sais pas ce qu’il veut. Avant, il chassait sur les terres du FN, maintenant il jure qu’il ne passera aucune accord avec lui parce qu’il n’est pas fréquentable (ce qui ne veut pas dire qu’il ne chassera plus sur les terres du FN : l’insécurité, l’immigration, tout ça ; petite nuance…). Les spectateurs seront-ils sensibles à son accès de vérité ?

François Hollande et Manuel Valls, quant à eux, voudraient obtenir le rôle des vierges effarouchées. Ils disent qu’ils ont peur des gros méchants, qu’il faut les protéger. Mais tout le monde sait qu’en fait ce sont 2 gros vicieux que le risque excite grave. C’est un rôle difficile qui, en général, n’est pas confié à des débutants mais plutôt à des acteurs qui savent jouer avec le feu et susciter le désir. Mitterrand savait jouer avec le feu, mais bon, à l’époque il n’y avait pas une réserve de combustible de 33% d’électeurs quand il faisait craquer ses allumettes. A force de trop jouer avec les allumettes, il peut arriver qu’on se fasse exploser son pétard et qu’on perde sa virginité. Depuis plusieurs scrutins, le PS est border-line. Il fait beaucoup de choses cochonnes en disant qu’on l’a forcé. Saura-t-il se préserver pour une vraie union d’amour avec le peuple de gauche ou cédera-t-il à ses démons honteux ?

Le dernier acteur, c’est le FN. Marine Le Pen, qui le dirige, est une dominatrice que le pouvoir excite indubitablement. Comme la Pucelle, son idole, elle dit vouloir sauver le peuple de France et fouette tous ceux qui lui font du mal. Elles les met tous (dans le même sac) et parle d’eux en usant du doux sobriquet d’ “UMPS”. Ils incarnent les gros méchants, les puissants qui s’en prennent aux faibles, la veuve et l’orphelin, tout ça. Dans la plus pure tradition poujadiste, Marine se voit comme une libératrice qui doit bouter les forces du mal hors de France. Marine occupe ce poste depuis que son père lui a confié la boutique pour se consacrer à la recherche de financements. Parfois, de sa retraite, on l’entend encore éructer des grossièretés. Avant, il traitait les femmes qui lui résistaient de salopes, c’était pour exciter les spectateurs. C’est pour ça que Marine évite de parler, parce qu’elle a beaucoup appris de son père qui, lui, a dit et fait beaucoup de bêtises sur des coups de tête. C’est pour cette raison qu’il s’est toujours fait mettre profond, comme un gros vilain. Marine ne veut pas commettre les mêmes erreurs que son père. Elle dit aimer les français, tous les français, de droite comme de gauche.

Départementales 2015 : story board pour faire genre y a du suspens

Départementales 2015 : plan à 3Depuis de nombreuses années, le peuple de gauche, qui est très romantique, croit que ses élus du PS travaillent tard le soir parce qu’ils ont beaucoup à faire pour pouvoir leur offrir le meilleur : de la croissance, des emplois, des choses qu’on ne donne qu’à ceux qu’on aime vraiment très fort. Mais en fait, ils n’osent pas leur dire qu’il n’y aura plus ni emploi ni croissance, sauf s’ils acceptent de vendre leurs corps pour vraiment pas cher aux proxos du MEDEF. Pendant que le peuple de gauche se morfond dans des cages à lapins en lointaine banlieue, les élus du PS les trompent avec les premières catins venues dans des hôtels de Manhattan ou de la région Nord-pas-de-Calais. Marine, sous son armure étincelante, a un cœur gros comme ça et un corps qui ne demandent qu’à aimer très fort. Saura-t-elle profiter de l’absence des élus adultères pour se glisser dans le lit du peuple de gauche ?

Vous l’aurez compris, le pitch de ce nouvel opus de “Une élection en France” est de savoir qui va se faire mettre, un peu comme récemment lors de la législative partielle dans le Doubs. Le dindon de la farce, en 2012, c’était Nicolas. Mais il faut reconnaître que François avait à cette occasion joué le rôle de sa vie. Tout le monde pleurait dans les chaumières quand il pourfendait, sabre au clair, le capital et la finance ainsi que le pouvoir bling-bling incarné par Nicolas. Ce dernier était allé pêcher les électeurs racistes de Marine dans son dos, c’était plutôt malin, mais finalement le crime ne profite jamais. Étiqueté islamophobe en plus de toutes ses autres tares, Nicolas finit par chuter et François, tel la tortue face au lièvre, franchit en premier la ligne d’arrivée.

Depuis son arrivée à l’Elysée, François déçoit le peuple de gauche et Marine en profite. Avec un petit sourire coquin, elle astique gentiment son discours de gauche, servi en cela par Florian Philippot dont la principale mission est de mettre à nue les programmes de Syriza et de Podemos pour les resservir en premier aux français avant que la vraie gauche ne le fasse. Comme François fait des cochonneries de droite qui font souffrir les français, il se prend des fessées coquines à chaque élection. Du coup, il se dit qu’il pourrait peut-être penser à prendre des doublures pour éviter une saillie trop brutale en 2017. Des visiteurs du soir à l’Elysée laissent penser -ou plutôt croire- qu’il pourrait intégrer des frondeurs dans son gouvernement en cas de correction trop sévère. Henri Emmanuelli fait partie des personnalités qui lui ont rendu visite, mais, comme il ne faut pas mettre tous ses œufs dans le même panier, François travaille également EELV au corps. La rupture  est quasi consommée entre un Placé prêt à faire la pute pour un maroquin et une Duflot qui n’a pas l’intention de subir les coups de boutoir d’un Valls au tempérament plus taureau que matador.

De son côté, Marine n’est pas passive. Elle sait que le front républicain est son unique ennemi et les erreurs de ses adversaires ses meilleurs atouts. Le temps joue donc pour elle. Chaque fois qu’un scrutin se profile, des transfuges de l’UMPS, mais aussi du MoDem ou encore de la CGT, viennent grossir ses rangs. C’est son meilleur argument de vente, pas besoin de programme.

Comme dans un spectacle de Robert Hossein, je vous propose à présent de voter pour choisir la fin 🙂

Pour donner un grand coup dans les urnes, VOTEZ : [socialpoll id=”2156180″ type=”set”]

Wake up.

Lovegiver

Commenter directement depuis Facebook

Lovegiver
Lovegiver
Je tente de décrypter l'actualité en croisant différentes sources d'informations dont je fournis systématiquement les liens. Je livre également mes réflexions sur la compréhension que j'ai des événements dans l'espoir de susciter un échange avec les lecteurs. On me reproche à l'occasion de faire des articles trop longs, mais je m'efforce surtout d'être clair. Je suis ouvert à la critique si celle-ci est constructive et permet de progresser.

3
Nous apprécions vos commentaires.

avatar
3 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
2 Comment authors
Adrien Recent comment authors
  Subscribe  
newest oldest most voted
Notify of
Adrien
Membre

@Lovegiver pas sur que ce soit utile de voter en plus

Adrien
Membre

lol
t’es grave toi !
C’est vrai qu’on entend trop rien sur ces elections mais d’un autre coté comme c’est local c’est pour ça que c’est pas trop relayé dans les médias

Coup de pouce

Merci d'avance de partager ce post sur votre réseau social favori.

Plan à 3 pour les départementales 2015

Départementales 2015 : un plan à 3 est certain. Mais qui va donner, qui va prendre ?
Skip to toolbar