Fin du monétarisme néo-libéral ?

Une Europe consommatrice de valeurs
12/03/2014
Jeanne d’Arc, sauvez Bouygues Tel.
15/03/2014
Fin du monétarisme néo-libéral ?

Le néo-libéralisme appartient désormais à l’histoire. Dans Masters of the Universe, Daniel Stedman Jones raconte comment les idées développées, depuis longtemps, dans des cénacles universitaires des pays anglo-saxons, par des immigrés échappés de l’Europe nazie, finirent par triompher, dans les années 80. Ludwig von Mises, Friedrich Hayek et Karl Popper avaient longtemps développé leurs théories dans des milieux restreints d’économistes et de philosophes, sans rencontrer d’échos du côté politique jusqu’à la crise des années 70.

L’épuisement apparent du modèle keynésien, avec la flambée d’inflation, d’une part, et la crise des otages américains qui succéda à l’arrivée de l’ayatollah Khomeiny au pouvoir à Téhéran, de l’autre, précipitèrent les choses. En provoquant la défaite du démocrate Jimmy Carter face au républicain Ronald Reagan. De son côté, Thatcher avait décidé de briser les syndicats britanniques et de baisser vigoureusement les impôts, pour relancer une économie britannique qui s’enlisait. Le couple Reagan-Thatcher devait donner le ton non seulement aux années 80, mais influencer leurs successeurs de centre-gauche dans les années suivantes : Bill Clinton et Tony Blair n’ont pas remis en cause les idées néo-libérales. C’est la crise des subprimes qui, selon Tim Barker, dans la revue Dissent, a mis un terme définitif au monétarisme et à l’ensemble de la doctrine néo-libérale.

in “L’hebdo des idées” du 14/02/2014, par Brice Couturier (France Culture)

Commenter directement depuis Facebook

Lovegiver
Lovegiver
Je tente de décrypter l'actualité en croisant différentes sources d'informations dont je fournis systématiquement les liens. Je livre également mes réflexions sur la compréhension que j'ai des événements dans l'espoir de susciter un échange avec les lecteurs. On me reproche à l'occasion de faire des articles trop longs, mais je m'efforce surtout d'être clair. Je suis ouvert à la critique si celle-ci est constructive et permet de progresser.
Subscribe
Notify of
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Coup de pouce

Merci d'avance de partager ce post sur votre réseau social favori.

Fin du monétarisme néo-libéral ?

Le néo-libéralisme de Reagan et Thatcher n'a jamais complètement disparu des politiques de Clinton et Blair. Doit-on croire à la fin du néo-libéralisme ?
0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x
Skip to toolbar