#FN : “Un choc, un séisme qui s’adresse à tous les responsables politiques…”

Si les étudiants en économie s’y mettent…
24/05/2014
@GaccioB : guignol et bien pensant à la fois
26/05/2014

#FN : “Un choc, un séisme qui s’adresse à tous les responsables politiques…”

Je vis dans une petite commune de l’Essonne, en Ile-de-France. Le FN y réalise un score de plus de 26%.

“Ce soir, j’ai mal à ma France” me confiait mon ami Vincent.

Ce soir j’ai emmené mes 2 grands garçons à la mairie afin d’assister au dépouillement des bulletins. Pour leur baptême politique, c’est plutôt une plongée dans un grand bain d’eau froide. Les lèvres sont cyanosées, le FN est sur toutes les langues.

Vote FN Bureau 1

FN en tête

Liste Bleu Marine.

Liste Bleu Marine.

Liste Bleu Marine.

UMP.

Liste Bleu Marine.

10 ! jette un assesseur.

Une nouvelle série de 10 votes FN. Le maire recompte les bulletins. Une nouvelle dizaine de votes Bleu Marine vient s’ajouter aux précédentes dizaines.

Au total, sur les 655 suffrages exprimés, 173 votes pour la liste emmenée par Marine Le Pen.

Je regarde les autres piles de bulletins. Parmi les plus importantes (les plus épaisses), l’UMP arrive en seconde position, le MoDem en troisième, le PS en quatrième, Europe Ecologie en cinquième, du moins je pense parce que ce n’est plus très clair. Les listes de droite, parmi lesquelles je compte le Parti Socialiste, ont trusté au moins 80% des votes. Pour Nouvelle Donne, parti dont je me sens le plus proche, 16 votes sur l’ensemble de la commune. Si j’invitais tous les clairvoyants à boire l’apéro, on ne serait pas serrés.

Ecole demain. On rentre pour que les enfants ne se couchent pas trop tard. J’écoute le discours de Manuel Valls en “replay“.

Il parle d’un “choc, un séisme qui s’adresse à tous les responsables politiques”. Et il conclut sur le fait qu’il faut accélérer les réformes, la politique pour laquelle il a été nommé Premier Ministre : pacte de responsabilité, austérité.

Qu'a retenu le PS du naufrage des municipales ?

Sur Mediapart Live, Marie-Noëlle Lienemann (PS) explique comment le PS, à l’image de la droite en fin de compte, s’est construit pour devenir une machine à gagner malgré les souhaits exprimés par ses militants. Malheureusement c’est raté… la gauche ne représente que 32% des votes ce soir comme le rappelle Marie-Pierre Vieu, représentante du PC. Jamais la gauche n’a été aussi bas depuis 55 ans, depuis le début de la 5ème République.

Vote FN Bureau 2

FN en tête

Le FN, ce soir, c’est environ 25% des voix, soit 5 millions d’électeurs. Ils sont les premiers, mais ce n’est pas glorieux. Des borgnes au pays des aveugles en quelque sorte. Sauf que ces borgnes ont fait main basse sur les souffrances exprimées par ceux qui sont directement frappés par les politiques d’austérité. Ils n’avaient pas besoin de proposer quoi que ce soit, ils n’ont d’ailleurs jamais su le faire. Ils ont juste attendu que les fruits soient mûrs et à présent ils les glanent.

Mais que signifie un tel vote “protestataire” ? OK, 1 votant sur 4, mais pas plus de 10% des français si l’on ramène le score du FN au nombre total d’électeurs. Donc en matière de représentativité ils repasseront, mais comme les autres qui font encore moins.

Donc en réalité, en France, plus aucun parti traditionnel ne représente plus les aspirations des français, plus aucun n’est légitime parce qu’aucun n’a  su proposer une quelconque alternative crédible aux yeux des français. Quelle différence entre l’UMP, qui s’affiche “libérale”, et le PS qui prône l’austérité et endette le pays en faveur d’une baisse des charges pour les entreprises ?

En réalité, les alternatives sont à chercher du côté des nouveaux petits partis de la gauche radicale, comme Nouvelle Donne. Certes, Nouvelle Donne ne recueille que 3,1% des voix, mais ce résultat est obtenu après seulement 6 mois d’existence et une très forte mobilisation de ses membres qui sont plus nombreux chaque jour (+100 / jour).

Nous entrons à présent dans une période mouvementée. Le FN va bloquer le fonctionnement de l’Europe autant que faire se peut avec ses quelques alliés au Parlement européen. En France, la gauche va devoir se recomposer comme le prédisent 3 des 4 invités de Médiapart (M.N. Lienemann, M.P. Vieu, P. Larrouturou). Doit-on parier sur une explosion du PS ou, à tout le moins, une scission de son aile gauche ? Le Front de Gauche va-t-il entamer une longue agonie qui poussera J.L. Mélenchon à se séparer du PC ? Cet émiettement doit servir à constituer une alternative à gauche mais sans concession. Une gauche radicale, unie, qui propose une vraie alternative au libéralisme que l’Europe pratique en cachette et que les gauches nationales déclinent honteusement, n’hésitant pas à trahir les votes de leurs électeurs comme Hollande l’a fait en France au risque d’accélérer l’émergence du F-Haine.

Pour tous ceux qui en ont marre mais qui refusent les votes nuls, blancs ou bleu marine, pour tous ceux qui veulent sortir de l’isoloir avec le sentiment d’avoir été utiles, il faut contribuer à l’élaboration d’une nouvelle offre politique, si possible avec Nouvelle Donne, pour #ReprendreLaMain.

Wake up.

Lovegiver

Commenter directement depuis Facebook

Lovegiver
Lovegiver
Je tente de décrypter l'actualité en croisant différentes sources d'informations dont je fournis systématiquement les liens. Je livre également mes réflexions sur la compréhension que j'ai des événements dans l'espoir de susciter un échange avec les lecteurs. On me reproche à l'occasion de faire des articles trop longs, mais je m'efforce surtout d'être clair. Je suis ouvert à la critique si celle-ci est constructive et permet de progresser.
Subscribe
Notify of
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Coup de pouce

Merci d'avance de partager ce post sur votre réseau social favori.

#FN : 'Un choc, un séisme qui s'adresse à tous les responsables politiques…'

Européennes 2014. En France, le FN arrive en tête avec plus de 25% des suffrages exprimés. Il ne s'agit pas d'une surprise, mais d'une immense déception.
0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x
Skip to toolbar