La fonction bruxelloise de la croissance, nouvel objet mathématique.

L’UMP n’existera plus dans cinq mois
01/11/2014
Prochaine cible des marchés financiers : la France
05/11/2014

La fonction bruxelloise de la croissance, nouvel objet mathématique.

Selon Bruxelles les mauvais résultats en terme de croissance ne sont pas liés aux politiques d’austérité subies. Bien au contraire les pays ayant appliqué des recommandations, comme la Grèce ou l’Irlande, retrouvent la croissance.

Or l’inverse n’est pas imaginable pour la capitale européenne : la chasse aux déficits en Allemagne et en France, et l’austérité qui l’accompagne, ne peut aucunement être tenue pour responsable de la récession que connaissent ces pays.

En mathématique on dit que la relation n’est pas bijective. Étonnant non ?

FRANCE • Les sombres prévisions de Bruxelles http://www.courrierinternational.com/node/1174359

Wake up.

Lovegiver

Commenter directement depuis Facebook

Lovegiver
Lovegiver
Je tente de décrypter l'actualité en croisant différentes sources d'informations dont je fournis systématiquement les liens. Je livre également mes réflexions sur la compréhension que j'ai des événements dans l'espoir de susciter un échange avec les lecteurs. On me reproche à l'occasion de faire des articles trop longs, mais je m'efforce surtout d'être clair. Je suis ouvert à la critique si celle-ci est constructive et permet de progresser.
Subscribe
Notify of
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Coup de pouce

Merci d'avance de partager ce post sur votre réseau social favori.

La fonction bruxelloise de la croissance, nouvel objet mathématique.

Pour Bruxelles, toute politique d'austérité ne peut générer que de la croissance et jamais de la récession.
0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x
Skip to toolbar