Deprecated: Function create_function() is deprecated in /volume1/web/wordpress/wp-content/plugins/LayerSlider/wp/widgets.php on line 4 Front National : jusqu'à quand la défaite ? | Au commencement était le Verbe...

Front National : jusqu’à quand la défaite ?

Ordre Liberté
Manuel “Orwell” Valls, Premier Menteur
11/12/2015
patrice prat
Une Présidentielle 2017 sans Hollande ni Sarkozy
16/12/2015

Front National : jusqu’à quand la défaite ?

Ce soir, les émissions politiques n’auront certainement pas grand chose à nous dire. Une fois passés 20 heures et la surprise feinte du résultat nul du Front National au nombre des régions gagnées, l’on constatera à quel point rien n’a changé et les ténors de l’UMP et du Parti Socialiste se féliciteront de la victoire de la République et de l’esprit de responsabilité des français.

Bien sûr, localement, certains resteront sur le carreau, comme en région Nord-Pas-de-Calais-Picardie où l’ensemble des élus de gauche se retrouvera au chômage dès ce soir après la décision du PS de vider les lieux et de laisser l’UMP et le FN s’affronter.

Front National régionales 2015Toutefois, même avec aucune région dans leur musette, Marine Le Pen et le Front National sortiront si ce n’est vainqueurs du moins grandis de ce scrutin, puisqu’ils auront démontré que le FN est dorénavant et pour longtemps le premier parti de France, ce qui en dit long de ce que pensent les français de leurs partis politiques. Ils montreront également que les règles électorales sont faites de telle sorte que, malgré leur score, ils n’ont rien, laissant à leurs électeurs déçus le soin de ruminer cela jusqu’aux présidentielles de 2017. Enfin, le copier-coller par l’UMP de certaines propositions du Front National permettra à ce dernier de montrer à quel point sa normalisation est une tâche révolue à présent que les partis traditionnels intègrent ses idées à leurs programmes.

Y a-t-il un risque pour que le Front National réitère un tel exploit en 2017 ? On serait tenté de répondre que “oui” si l’on s’en tient aux stratégies déployées par ses concurrents du PS et de l’UMP, qui jouent assurément la carte d’un duel au second tour contre le FN, parce qu’ils savent que ce dernier ne franchit jamais ce stade. Une stratégie dangereuse qui consiste à ingurgiter des idées du FN, à les assimiler puis à ventiler la merde ainsi obtenue dans ce que l’on appelle du “pragmatisme” ou de la “détermination”.

Et puis un jour, au second tour, le pire se produira, et le FN pourra mettre en œuvre sa “révolution nationale”. Le temps du PS et de l’UMP est donc compté, et il est affolant de constater que ceux-ci ne cherchent nullement à dévier de trajectoire.

Le constat fait dans Le Monde par Emmanuel Cau, élu vert de la région Nord-Pas-de-Calais, est sans appel :

[quote font_size=”14″ bgcolor=”#f4f2f2″ color=”#” bcolor=”#bcd1e6″ arrow=”yes”]« Il ne s’agit plus de politique. C’est un peu comme lors de la Coupe du monde de football en 1998 : tout le monde était dans la rue mais la moitié des gens ne savait pas ce qu’était un hors-jeu. Il n’était plus seulement question de foot. Là c’est pareil. Marine Le Pen [tête de liste FN dans la région] peut dire ce qu’elle veut, proférer des mensonges, ça passe. On en est là parce que depuis trente ans, on n’a pas traité les problèmes. Les politiques n’ont pas eu le courage de changer de modèle, ils ont simplement mis des rustines. »[/quote]

Or il ne reste certainement pas 30 ans avant que le Front National n’accède à l’Élysée si rien n’est fait pour changer profondément notre système, et ce dans toute sa complexité.

Et c’est là que ça coince. On fait ici le même constat que l’on peut faire à la fin de cette COP21rien de fondamental n’est proposé qui pourrait changer la donne. Le dérèglement climatique n’est pas un danger imprévu qui se manifeste et contre lequel l’humanité doit lutter pour survivre. Il est le résultat de notre organisation et du mode de vie que nous avons collectivement choisi, et c’est pour cela que toute solution est ontologiquement impossible tant qu’elle est pensée DANS le système, c’est à dire par des gens qui n’ont pas d’intérêt à ce que cela change.

Le piège du Front National, c’est de laisser croire qu’il veut changer le système alors qu’il ne veut changer que les hommes. Le discours du “tous-pourris” n’est que cela. Et un jour, ça passera.

[gap height=”20″]

Wake up.

Lovegiver

Commenter directement depuis Facebook

Lovegiver
Lovegiver
Je tente de décrypter l'actualité en croisant différentes sources d'informations dont je fournis systématiquement les liens. Je livre également mes réflexions sur la compréhension que j'ai des événements dans l'espoir de susciter un échange avec les lecteurs. On me reproche à l'occasion de faire des articles trop longs, mais je m'efforce surtout d'être clair. Je suis ouvert à la critique si celle-ci est constructive et permet de progresser.

Nous apprécions vos commentaires.

avatar
  Subscribe  
Notify of

Coup de pouce

Merci d'avance de partager ce post sur votre réseau social favori.

Front National : jusqu'à quand la défaite ?

Le Front National sera le grand perdant de ce scrutin. Mais jusqu'à quand allons-nous éviter le pire ?
Skip to toolbar