#Grèce : un prêt dé-Sisyphe ?

pamplemousse balkany
Levallois : une femme introduit un pamplemousse dans son anus
15/08/2015
led zeppelin robert plant jimmy page
Happy Birthday Robert Plant
20/08/2015

#Grèce : un prêt dé-Sisyphe ?

sisyphe dette grece

Après l’accord des parlements européens qui vient d’intervenir, la Grèce va percevoir une nouvelle tranche d’aides lui permettant de rembourser la BCE. Dans cette opération, la Grèce n’est finalement qu’un passe-plat entre ses différents créanciers qui lui prêtent suffisamment pour pouvoir rembourser ses autres créanciers. Il faut encore une fois l’affirmer haut et fort à l’attention de ceux qui croient les discours officiels dont on les abreuve afin d’inhiber toute empathie : de ces centaines de milliards qui changent de mains depuis des années, la Grèce, ou plutôt les grec(que)s, ne touchent pas un fifrelin.

Une dette privée, encore une, encore celle des banques, qui ont prêté à la Grèce à des taux usuraires, ce qui mériterait une condamnation pour extorsion, vient d’être socialisée, c’est à dire transformée en dette publique à la charge des états. Si l’on peut se féliciter de venir en aide à la population grecque, on peut néanmoins ne pas être d’accord avec le fait que les banques fassent prendre en charge leurs pertes par leurs états de non-tutelle.

Ce 3ème plan d’aides accordé à la Grèce pose une question essentielle : après l’échec des 2 précédents plans, pourquoi devrions-nous espérer une issue plus heureuse pour celui-ci alors que les données macro-économiques du pays, conséquence de l’action de la troïka, se sont fortement dégradées : chute du PIB de 25%, chute du salaire médian de 35% et, mécaniquement, explosion du poids de la dette (mécaniquement : une même dette avec des revenus moindres c’est un taux d’endettement plus élevé), bridage de la croissance faute de pouvoir d’achat, chômage de 25% au global et de 50% chez les jeunes.

yanis varoufakis

Dans un entretien qu’il accorde à l’Obs, Yanis Varoufakis explique pourquoi et comment, selon lui, le plan Schäuble pour l’Europe est en train de se réaliser. Ce point très précis explique pour partie son désaccord avec Alexis Tsipras.

[quote font_size=”18″ font_style=”italic” bgcolor=”#fffbde” color=”#” bcolor=”#67bdfd” arrow=”yes”]Alexis [Tsipras] considère que cet accord est l’alternative au “Grexit” de Schäuble, moi je considère que ce mémorandum fait partie du plan de Schäuble [de sortie de la Grèce de la zone euro].[/quote]

Du fait de la forte opposition interne à Syriza à laquelle il doit faire face depuis son acceptation des conditions imposées par l’Eurogroupe malgré le résultat du référendum qu’il avait lui-même provoqué, Alexis Tsipras, quant à lui, est sur le point de remettre sa démission et de convoquer des législatives anticipées .

Invitée sur France-Culture ce matin, Marie-France Garaud a clairement exprimé que, selon elle, Wolfgang Schäuble, ministre allemand des finances, était de fait le ministre européen de l’économie et que l’état français n’existait plus.

sisyphe grèce detteDans l’émission “Du grain à moudre d’été“, également sur France Culture, la question posée ce soir était :

[quote font_size=”18″ font_style=”italic” bgcolor=”#fffbde” color=”#” bcolor=”#67bdfd” arrow=”yes”]la Grèce est-elle condamnée à s’endetter ?[/quote]

A cette question, qui n’est pas sans rappeler le mythe de Sisyphe, nous pouvons répondre par cette contrepétrie :

[quote font_size=”18″ font_style=”italic” bgcolor=”#fffbde” color=”#” bcolor=”#67bdfd” arrow=”yes”]la dette est condamnée à engraisser.[/quote]

[gap height=”20″]

Wake up.

Lovegiver

Commenter directement depuis Facebook

Lovegiver
Lovegiver
Je tente de décrypter l'actualité en croisant différentes sources d'informations dont je fournis systématiquement les liens. Je livre également mes réflexions sur la compréhension que j'ai des événements dans l'espoir de susciter un échange avec les lecteurs. On me reproche à l'occasion de faire des articles trop longs, mais je m'efforce surtout d'être clair. Je suis ouvert à la critique si celle-ci est constructive et permet de progresser.

Nous apprécions vos commentaires.

avatar
  Subscribe  
Notify of

Coup de pouce

Merci d'avance de partager ce post sur votre réseau social favori.

#Grèce : un prêt dé-Sisyphe ?

Après l'asphyxie, un 3ème plan d'aides vient d'être accordé à la Grèce. Le remboursement sans restructuration de la dette s'apparente au mythe de Sisyphe.
Skip to toolbar