Deprecated: Function create_function() is deprecated in /volume1/web/wordpress/wp-content/plugins/LayerSlider/wp/widgets.php on line 4 Jeanne d'Arc, sauvez Bouygues Tel. | Au commencement était le Verbe...

Jeanne d’Arc, sauvez Bouygues Tel.

Fin du monétarisme néo-libéral ?
12/03/2014
Quel jour on est ?
15/03/2014

Jeanne d’Arc, sauvez Bouygues Tel.

Le vendredi 14/03/2014 aura été pour moi, et bien d’autres certainement, une journée en demi-teinte. Il en faut quelques-unes pour mieux apprécier les bons moments.

Scénarios possibles

Scénarios possibles

D’abord la décision de Vivendi de vendre sa filiale SFR à Altice (maison mère de Numéricable) plutôt qu’à Bouygues (Telecom) m’a un peu embêté. Normal, je suis salarié de Bouygues Telecom. Du coup, je ne suis pas vraiment objectif, on va dire ça.

N’empêche que ça aurait eu de la gueule le mariage de Bouygues Telecom avec SFR. Un maxi opérateur télécoms prêt pour la bataille européenne qui s’annonce et qui sera fatale pour les petits. Mais la clique des milliardaires de Vivendi en a décidé autrement. Il y a eu des promesses relatives à l’emploi de toute part, des distributions potentielles de tombereaux d’actions en échanges des parts de SFR et des perspectives de cash de folie. Imaginez seulement les montants en jeu : 11,75 milliards d’euros. J’ai calculé qu’il me faudrait 235.000 ans pour gagner cette somme Pour un smicard, compter 500.000 ans à peu près. Votre chance : si vous survivez à ça, vous assisterez également à la fin de la radioactivité des zones meurtries telles que Fukushima ou encore Tchernobyl. Remarquez s’il vous plait que nous finissons sur une note d’espoir. Mais en ce qui me concerne, 42 ans suffiront je le sens. Bref, toujours est-il que les Fourtou, Bébéar et Bolloré (pour ne citer qu’eux) ont choisi l’offre qui proposait le plus de cash immédiat. Il n’est pas certain qu’il soit utile d’engager un débat autour d’une éventuelle stratégie industrielle pour l’un et pas pour l’autre. Chacun a des arguments qui se défendent : synergies, complémentarité, économies d’échelles, etc. Ce que nous retiendrons est la stratégie financière d’Altice qui, comme le disait Arnaud Montebourg sur Europe 1est une entreprise qui vaut 5 milliards et qui s’endette à hauteur de 10 milliards pour acheter plus gros qu’elle“. Bien sûr, cet endettement, sous forme de LBO, elle s’en tamponne, Altice. C’est SFR qui paiera, réduisant ainsi ses marges, ses capacités d’investissement au service de la stratégie que nous n’avons pas abordée (ma meilleure idée depuis longtemps). Sauf, évidemment, si SFR perdait de l’argent, ce qui permettrait de rapidement trouver un bon prétexte pour se séparer de 30 à 50% des salariés, 60% surenchérissait Xavier Niel. Mais j’y pense : quid du pacte de responsabilité dans un cas comme celui-ci ? On parie que Montebourg viendra lui-même d’ici 1 ou 2 ans nous vendre que des licenciements sont nécessaires pour sauver l’entreprise ? Bref, Altice, société luxembourgeoise dont les comptes sont domiciliés à Guernesey, va tirer les marrons du feu. Mais heureusement, une réincarnation de Jeanne d’Arc, mais vachement moins belle que l’icône de Besson, va venir nous sauver de ce méchant bourguignon acoquiné avec les brittons.

Marine Le Pen featuring Jeanne d'Arc

Il est temps à présent de passer au second grand moment de cette journée, l’événement à peine couvert par les tensions en Crimée et la guerre des télécoms : le retour de Jeanne d’Arc ou, plutôt, de l’un de ses avatars les moins drôles, je veux parler de la peau-bleue Marine Le Pen.

Marine “Jeanne d’Arc” Le Pen pense qu’elle est notre future sauveuse (cf. la pose messianique sur la photo de gauche).

Un sondage (Opinion Way pour Le Figaro et LCI) "crédite le Front national de 20% d’intentions de vote contre 22% pour l’UMP et 16% pour le PS."
 
C’est terrible.

20% c’est un chiffre qui devient régulier. Nous savons également que les chiffres annoncés, en tout cas pour le FN, sont toujours un peu en-deçà des chiffres réels, comme si les électeurs frontistes avaient honte d’affirmer leurs convictions. Et ils ont raison d’avoir honte. On constate aussi dans le même temps que cette réserve s’atténue et que de plus en plus d’individus profèrent ouvertement des idées historiquement frontistes. Le Mal vient, ses suppôts se manifestent.

Chez les jeunes, on atteint les 35% de sympathisants.

Marine Le Pen progresse en 10 ans là où son père a échoué pendant 30 ans.

Malgré le discours qu’il tient, le FN recrute de plus en plus.

De même, malgré les affaires à droite, Copé, Balkany, Sarkozy et tutti quanti avec Carla Bruni, il y a encore des gens pour faire confiance à ses représentants. Qui sont ces personnes qui sont prêtes à élire des individus impliqués dans de multiples scandales à la tête de leur pays ? La lutte contre la corruption n’est pas l’affaire que des associations, elle prend vie dans les urnes. La fidélité à une idéologie, à des principes, devrait avoir une limite quand ils sont si mal incarnés ou représentés. Et tout ceci n’exempte en aucune façon le PS qui est tombé dans les mêmes travers. Il faut juste rester lucide sur le vent favorable dont profite le FN. Ces désordres font le lit de l’extrême droite et leur répétition lui donne raison parce que c’est là-dessus qu’elle communique, comme les journaux qui, en fin de compte, font caisse de résonance, écho.

Alors certains objecteront que ce n’est qu’un sondage et que chacun sait ce qu’ils valent.

Et bien non, justement, on ne sait pas exactement ce que valent les sondages parce que Sarkozy et sa clique ont égaré les factures.

A bon entendeur.

Lovegiver.

Commenter directement depuis Facebook

Lovegiver
Lovegiver
Je tente de décrypter l'actualité en croisant différentes sources d'informations dont je fournis systématiquement les liens. Je livre également mes réflexions sur la compréhension que j'ai des événements dans l'espoir de susciter un échange avec les lecteurs. On me reproche à l'occasion de faire des articles trop longs, mais je m'efforce surtout d'être clair. Je suis ouvert à la critique si celle-ci est constructive et permet de progresser.

Nous apprécions vos commentaires.

avatar
  Subscribe  
Notify of

Coup de pouce

Merci d'avance de partager ce post sur votre réseau social favori.

Jeanne d'Arc, sauvez Bouygues Tel.

Bouygues Tel proposait aux actionnaires de SFR de détenir 32% du nouvel ensemble. Ce n'était pas assez. Le même jour Le Pen est créditée de 21%. C'est trop.
Skip to toolbar