Laïcité, Concordat, comprends pas

Sommeil
Le #sommeil n’est pas une perte de temps
28/03/2015
Tu casses les burnes Valls
Au royaume des aveugles, #Valls est Premier Ministre
01/04/2015

Laïcité, Concordat, comprends pas

laïcité

Suite aux élections départementales, qui ont consacré la défaite d’un modèle politique plutôt que le retour en grâce d’une droite au service des puissants, nous avons quand même eu droit à un discours de Nicolas Sarkozy qui, tel Victor Hugo (alors que ce dernier aurait certainement parlé de lui comme de “Napoléon le petit”), nous promettait une alternance en marche qui rien ne saurait arrêter.

Et si on lui faisait une méchante blague en le faisant mentir lors des prochains scrutins ? Moi, je trouverais ça vachement drôle.

Comme je trouve risible le fait que l’UMP revendique SA très large victoire, alors qu’il avait constitué dans tous les cantons des binômes avec l’UDI, cocufiant une fois encore celui-ci.

Comme je trouve absolument ridicule la portée nationale que confère Nicolas Sarkozy à ce scrutin. En effet, alors que la loi NOTRe n’est toujours pas votée et que personne ne peut affirmer connaître quelles seront les missions des départements à l’issue du vote du Parlement, Nicolas Sarkozy nous promet que cette fois-ci “on respectera” le vote des électeurs en mettant en oeuvre une vraie politique économique en faveur de l’activité et de l’emploi dans tous les départements gagnés par la droite. Or si l’on peut être sûr d’une chose, c’est que la compétence économique relève du périmètres des régions et certainement pas de celle des départements. Foutage de gueule sarkozyen, on est habitué.

Concordat

Source : http://www.steinbach68.org/concordat.htm

Nous savons tous à quel point ce scrutin départemental a considéré, une fois encore, les électeurs comme des pigeons, de la chair à canon dans la guerre que se mènent ces partis pourris pour conserver (PS) ou s’emparer (UMP, FN) du pouvoir.

La gauche, à travers Valls, a fait de cette élection une élection anti-FN.

La droite, à travers Sarkozy, a fait du “ni-ni” : ni FN, ni anti-FN. Il déclare la guerre au FN et prend position contre les menus de substitution dans les cantines des collèges, gérées par les départements pour le coup.

Comme Nicolas Sarkozy est POUR la laïcité, alors je vous propose de lui demander, dans le respect de cette laïcité républicaine qu’il chérît tant, qu’il s’engage à remettre en cause les accords concordataires qui unissent les 3 départements d’Alsace et de Moselle au Vatican, obligeant la République française à prendre en charge les salaires des personnels ecclésiastiques ainsi que d’autres frais dont le poids budgétaires est bien plus marqué que celui des menus de substitution. Nous serons ainsi définitivement fixés sur la laïcité à géométrie variable qu’il promeut et qui n’a d’autre ambition, comme toujours, que de chasser sur les terres frontistes comme on braconne.

Wake up.

Lovegiver

Commenter directement depuis Facebook

Lovegiver
Lovegiver
Je tente de décrypter l'actualité en croisant différentes sources d'informations dont je fournis systématiquement les liens. Je livre également mes réflexions sur la compréhension que j'ai des événements dans l'espoir de susciter un échange avec les lecteurs. On me reproche à l'occasion de faire des articles trop longs, mais je m'efforce surtout d'être clair. Je suis ouvert à la critique si celle-ci est constructive et permet de progresser.

Nous apprécions vos commentaires.

avatar
  Subscribe  
Notify of

Coup de pouce

Merci d'avance de partager ce post sur votre réseau social favori.

Laïcité, Concordat, comprends pas

La #laïcité dont parle #Sarkozy est à géométrie variable. Que pense-t-il par exemple du #Concordat signé entre notre très laïque République et le Vatican ?
Skip to toolbar