Responsable mais pas coupable : le retour

The Smiths
Les Smiths, pour la patate et la gratte de Johnny Marr
16/02/2016
Myriam El Khomri Pierre Gattaz
Projet de loi El Khomri sur le travail [Sondage]
19/02/2016

Responsable mais pas coupable : le retour

responsable-pas-coupable

responsable-pas-coupable

Responsable mais pas coupable.

 

Cette phrase célèbre, inaugurée par Georgina Dufoix en 1991 dans le cadre de l’affaire du sang contaminé, résume à la façon d’un haïku ce qu’est devenu la politique et une partie de ceux qui la servent.

Des gens ambitieux, mais pour eux-mêmes seulement, qui veulent accéder par la voix démocratique, mais sans la respecter, aux responsabilités, mais pour quoi faire ?

Des gens, surtout, qui se comportent comme des enfants irresponsables, qui ne veulent pas assumer leurs fautes, qu’il s’agisse, comme Georgina Dufoix, de n’avoir pas su comprendre ce qui se tramait en coulisses, ou, comme dans le cas de Nicolas Sarkozy, d’y avoir tout organisé.

Non, selon le juge d’instruction Serge Tournaire, ce beau métier de juge indépendant qu’il comptait faire disparaître, Nicolas Sarkozy n’est pas responsable de tout le système qui a été organisé autour de lui à l’insu de son plein gré pour lui faire gagner sa campagne présidentielle. Les fausses factures ? Il ne savait pas. Bygmalion ? Jamais entendu parler. L’UMP a payé les dépassements ? Je rembourse. Responsable mais pas coupable…

Au vu de tous ces éléments, il restait difficile de laisser sortir Nicolas Sarkozy sans que celui-ci soit inquiété. Il écopera donc d’une mise en examen pour dépassement du plafond légal de la campagne électorale, parce que ça, vraiment, il ne pouvait pas ne pas savoir. Il devra également répondre, sous le statut de “témoin assisté“, des accusations d’usage de faux, escroquerie et abus de confiance. Mais comme tout lien avec Bygmalion n’a pas pu être prouvé, pour ce qui est de l’usage de faux il faudra repasser. Responsable mais pas coupable.

Une mise en examen a minima donc, mais Thierry Herzog, son avocat, a déposé l’ensemble des recours nécessaires.

Pour l’avocat de Nicolas Sarkozy, Thierry Herzog, il ne s’agit que d’une “infraction formelle” : “Aucun fait lié au dossier dit Bygmalion n’est reproché au président Sarkozy.”  Et il a annoncé que des recours allaient être déposés.

France-Info

D’ici quelques années, une fois encore, sont client Nicolas Sarkozy s’en sortira blanchi, avec des excuses de la Justice pour avoir entravé (comme semblait le suggérer Bernard Debré au micro de France-Info le 16-02-2016) la route vers l’Élysée de celui qui ne voulait pas rester sur un échec.

Surtout qu’il ne se donne pas cette peine ! Et parce que les français, dans leur majorité, ne souhaitent pas lui donner une nouvelle chance, préférant quant à eux rester sur un échec (mais un seul), qu’il sache que François Hollande et Manuel Valls ont réussi à accomplir toutes ses promesses, qu’il n’est donc pas utile de revenir car le job a été fait. Les français boiront le calice jusqu’à la lie mais s’abstiendront de remplir une fois de trop leur verre. Car il leur reste de la route à faire pour reprendre ce pouvoir qu’on leur a depuis longtemps confisqué, et que le chemin pour y parvenir sera, nous le savons, semé d’embûches.

 

Vous pouvez également retrouver cette chronique de Gérard Mordillat sur le site de “Là-bas si j’y suis” en cliquant sur ce lien :

Là-bas si j'y suis


Wake up.

Lovegiver

Commenter directement depuis Facebook

Lovegiver
Lovegiver
Je tente de décrypter l'actualité en croisant différentes sources d'informations dont je fournis systématiquement les liens. Je livre également mes réflexions sur la compréhension que j'ai des événements dans l'espoir de susciter un échange avec les lecteurs. On me reproche à l'occasion de faire des articles trop longs, mais je m'efforce surtout d'être clair. Je suis ouvert à la critique si celle-ci est constructive et permet de progresser.
Subscribe
Notify of
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Coup de pouce

Merci d'avance de partager ce post sur votre réseau social favori.

Responsable mais pas coupable : le retour

Nicolas #Sarkozy a été mis en examen pour dépassement du plafond légal autorisé pour les frais de campagne. Responsable mais pas coupable, quelle belle idée
0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x
Skip to toolbar