Trombinoscope: les menaces de Marion Maréchal-Le Pen contre Gilles Leclerc

Baisse historique des ventes pour McDonalds
29/01/2015
Nouvelle Donne, l’avenir de la France
02/02/2015

Trombinoscope: les menaces de Marion Maréchal-Le Pen contre Gilles Leclerc

Quand médias et politique copulent, ils enfantent des monstres.

Le Trombinoscope se définit lui-même comme “le premier guide professionnel du monde politique“.

 

Tout est dit donc. Le Trombinoscope est avant tout un guide de l’entre-soi politique, ce métier auquel la société civile n’est plus conviée, mais qui convoque sporadiquement cette dernière lors de scrutins que la plupart délaissent.
Ce Who’s Who du pouvoir, servi par la société journalistique et médiatique, à récemment décidé de remettre le prix de sa nouvelle édition à Steeve Briois, maire FN de Henin Beaumont, sans que l’on sache vraiment pour quelle raison, pour quel haut fait, cet édile populiste méritât qu’on le distingue. Ce choix a fait débat parmi les décideurs du microcosme journalistique et c’est peu dire que tous n’étaient pas d’accord avec le simple fait que l’élu FN soit nominé. On notera que Laurent Joffrin, directeur de Libération, est le seul à s’être désolidarisé de ses confrères journalistes pour cette édition controversée du Trombinoscope. N’empêche que ce mélange des genres entre médias et politiques est éminemment malsain et confirme que ces deux mondes, que le bon sens imagine de part et d’autre d’une ligne de démarcation vitale pour la démocratie, ont bel et bien fusionné dans une sorte de société du spectacle permanent.

La cérémonie s’est déroulée comme d’habitude sous les ors de l’hôtel de Lassay, résidence du président de l’Assemblée Nationale, que son locataire, Claude Bartolone, avait opportunément déserté pour l’occasion. C’est donc Gilles Leclerc, président de Public Sénat, qui s’y est collé, remettant du bout des lèvres son prix au lauréat 2014.

Cette répugnance, compréhensible, n’est pas passée inaperçue, et d’aucuns parmi les représentants du F-Haine n’ont pas manqué de le faire remarquer vertement à Gilles Leclerc. Plaisanterie amère de Gilbert Collard, remarque humiliante d’un autre, menaces enfin de Marion Maréchal Le Pen.

À ce stade, même les crochets de boucher que Nicolas Sarkozy promettait à Dominique de Villepin paraissent policés.

Vidéo tournée par l’équipe C+, diffusée sur BFMTV.


Wake up.

Lovegiver

Commenter directement depuis Facebook

Lovegiver
Lovegiver
Je tente de décrypter l'actualité en croisant différentes sources d'informations dont je fournis systématiquement les liens. Je livre également mes réflexions sur la compréhension que j'ai des événements dans l'espoir de susciter un échange avec les lecteurs. On me reproche à l'occasion de faire des articles trop longs, mais je m'efforce surtout d'être clair. Je suis ouvert à la critique si celle-ci est constructive et permet de progresser.
Subscribe
Notify of
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Coup de pouce

Merci d'avance de partager ce post sur votre réseau social favori.

Trombinoscope: les menaces de Marion Maréchal-Le Pen contre Gilles Leclerc

Quand #médias et #politique copulent, ils enfantent des monstres. Le Trombinoscope symbolise ce mélange des genres. #Marion #LePen en est un avorton.
0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x
Skip to toolbar